Dominique Chaleil a créé son laboratoire de charcuterie


Corse-Matin du jeudi 03 janvier 2018 par Jean Dealma


C'est à proximité du hameau de Mignataghja que Dominique Chaleil a crée son laboratoire arisanal de charcuterie
C'est à proximité du hameau de Mignataghja que Dominique Chaleil a crée son laboratoire arisanal de charcuterie
C'est au lieu dit « Batellu » non loin du hameau de Mignataja que Dominique Chaleil vient d’aménager, tout prés de l'habitation familiale, un laboratoire respectant les normes sanitaires et de sécurité en vigueur afin de pouvoir travailler viandes et aromates. Chambres froide, de stockage et de préparation, équipements professionnels neufs comme hachoir, mélangeur, balance garantissent une sécurité alimentaire optimum à ce laboratoire que l' artisan a méritoirement construit de ses propres mains.
«Cela fait un an que je travaille à ce projet de laboratoire faute d'avoir trouver quelque chose aux normes à reprendre dans des conditions financières correctes dans la région» explique Dominique.
Quand on lui demande d'où est venu cette idée de reconversion lui qui a exercé auparavant des fonctions de chimiste, puis d'électricien, la réponse est surprenante «J'ai toujours eu une attirance pour la charcuterie et le déclic est venu à l'occasion d'une fête de village en montagne ou j'ai dégusté un sandwich au prisuttu dont je garde encore le goût en bouche et de là je me suis dit qu'un jour je ferai ma propre charcuterie».
Animé par cette passion, Dominique n'a pas hésité à partir sur le continent pour intégrer l'Institut de Formation Professionnelle (I.FP) de la ville de Bains,en Auvergne. Une région connue également pour sa tradition charcutière, où il obtenu son Certificat d'Aptitude Professionnelle (C.A.P), sésame obligatoire pour exercer en tant qu’artisan charcutier.
«En Corse j'ai eu un Maître de stage dans une entreprise de charcuterie du Fium'orbu et un autre en Auvergne. J'ai pu ainsi m'initier à différentes façons d'élaborer un ensemble de produits de charcuterie et désormais, fort de ces expériences, je peux réaliser mon rêve et proposer mes propres produits issus d'un savoir faire traditionnel » souligne avec un large sourire Dominique. Ainsi depuis quelques semaines, coppa, lonzu, figatelli, saucissons et saucisses sont transformés à partir d'une viande de porcs fraîche acheté et livré par un grossiste en viande de Bastia. Son produit phare, qui a déjà séduit un restaurateur de la région et nombre de particuliers, est une saucisse au choux. « La base est la même que celle que j'utilise pour le figatellu et à laquelle je rajoute du choux.Cette saucisse est excellente en accompagnement de pommes de terre ou avec des lentilles» indique l'artisan. Son prochain projet est de réaliser des pâtés de tête et d'autres préparations afin de régaler et d'élargir sa clientèle sur les marchés et foires où il écoule sa marchandise.
Mais son rêve est d'être un jour éleveur et d'avoir ses propres cochons de race corse. En cette période de vœux c'est tout ce qu'on lui souhaite vu la passion pour ce métier qui l'anime.  Jean Dealma 

Savoir +


Dominique Chaleil U Batellu
20240 Ventiseri
Contact : 06.12.93.48.60
www.facebook.com/Charcuterie-U-Batellu



 






resa.jpg resa.jpg resa.jpg