A la découverte du Japon au centre aéré de l'Arghjettu


Corse Matin du 04 novembre 2017 par Paul-Mathieu Santucci


Un air de Japon a flotté sur l'ALSH l'Arghjettu cette semaine. Ce centre aéré, ouvert durant les vacances scolaires, fait en sorte de donner un thème à chaque session. "Il est important pour l'enfant que la pédagogie s'intègre aux jeux. Pour ces vacances de la Toussaint, nous avons choisi le thème du Japon et organisé nos activités en fonction", explique Bruno Pernin, le directeur.
 
Avec un taux d'occupation qui avoisine les 97% avec trente six  enfants la première semaine et trente la deuxième, ce dernier explique : "Nous avons toujours une grande afflience et on a dû refuser pas mal de demandes malheureusement."
 
La proximité avec la base de Ventiseri Solenzara contribue à justifier ce phénomène : la majorité des enfants inscrits sont issus des familles de militaires. La tranche d'âge va de 6 à 12 ans non révolus. Les activités, aussi variées qu'intéressantes, se déroulent dans deux salles de la garderie municipale attenante à l'école. "L'emploi du temps est chargé car nous sommes ouverts du matin au soir et nous avons également la chance de bénéficier des installations de la mairie", détaille le directeur.

Les quatre animateurs, titulaires du brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA), travaillent en collaboration étroite pour sensibiliser également les enfants sur l'hygiène, le comportement et la sociabilisation. "Nous sommes en quelque sorte la continuité de l'école et c'est dans cette optique-là que nous organisons nos programmes", confie Bruno Pernin.

 

Le Japon sous toutes les coutures

Il est 15 heures dans la salle de Judo de l'école. Les rires des enfants sont perceptibles depuis le parking. Tous habillés en sumo, l'idée est de les initier à ce sport de combat japonais. "C'est super ! Au début, je ne voulais pas venir mais mon papa m'avait quand même inscrit pour le matin et puis quand j'ai vu qu'on s'amusait bien, je lui ai demandé de m'emmener dans la journée" explique Loanne, 8 ans, le sourire aux lèvres.

De la confection de sushis, à la pratique de l'origami en passant par la construction de cerfs-volants et de masque japonnais, les vacances n'ont pas été de tout repos. "Je préfère venir ici que rester chez moi. On se fait des amis différents de ceux de notre classe. Je viens ici depuis l'été dernier et j'adore ça !" explique Jules, 10 ans.

Quoiqu'il en soit, avec le beau temps qui dure depuis un moment, il est certain que les enfants sont mieux dehors qu'enfermés à la maison. Ce qui fait aussi le bonheur des parents !
 







resa.jpg resa.jpg resa.jpg