33ème Marathon des sables


Bernadette Roche, habitante de Ventiseri, a relevé le défi



C'est dans le désert marocain, où la température atteint facilement les 50°, que Bernadette Roche,  a marché, pendant sept jours, en autosuffisance alimentaire.

Habitante de Ventiseri, c'est avec le soutien de la commune de Ventiseri que Bernadette a relevé son défi du 07 au 16 avril dernier : achever la 33ème édition  Marathon des Sables, reconnu comme l'une des épreuves sportives les plus dures au monde.


Établie en 1986 comme une épreuve autonome, elle constitue désormais la quatrième des dix étapes de l'Ultra-Trail World Tour fondé en 2013 La course se déroule dans le Sud marocain en autosuffisance alimentaire (chaque concurrent porte sur son dos sa nourriture pour une semaine ; seule l'eau portée étant fournie) sur une distance d'environ 250 km. L'itinéraire emprunte toutes sortes de terrains : dunes, plateaux caillouteux, pistes, oueds asséchés, palmeraies, petites montagnes, sur 6 étapes de 20 à 80 km, dont une étape marathon de 42 km et une étape non-stop d'environ 80 km en partie de nuit.

Pour être dans les meilleures conditions, Bernadette s'est entraînée pendant plusieurs semaines sur les routes, chemins et plages du Fiumorbu et le résultat est là : Seule représentante insulaire à terminer l'épreuve après l'abandon de son binôme durant la quatrième étape sur blessure, Bernadette termine l'épreuve à la 729ème place sur 1014 participants au départ du marathon. L'objectif a été atteint malgré les tentations d'abandon avec la fatigue et les chutes de moral : FINISHER  !
 







resa.jpg resa.jpg resa.jpg